Entreprises et Marchés

Café : la production nationale triple pour se situer à 38000 tonnes

La production caféière a triplé au terme de la campagne 2021-2022 pour se situer à 38 047 tonnes, dont 6 386 tonnes de café arabica et 31 661 tonnes de café robusta. Une hausse de la production de nature à galvaniser tous les acteurs du secteur, d’autant que les récoltes de l’année précédente avaient enregistré une baisse de 50%.

Sur la base des chiffres publiés par le gouvernement, il ressort que l’embellie de la production caféière au cours de la dernière campagne repose sur la variété robusta avec 31 661 tonnes. Ce qui correspond à une augmentation de 19 916 tonnes, soit une progression de 169,5% en valeur relative.

L’on a également noté une progression de la variété arabica avec une production de 6 386 tonnes au terme de la saison 2022 contre seulement 412 soit une progression de 5 974 tonnes sur un an, ce qui correspond à une hausse record de 1 450% en valeur relative.

Malgré cette reprise de la production en hausse, l’on est encore très loin des projections contenues dans le plan de relance des filières cacao-café 2015-2020, où le Cameroun tablait sur une production de 185 000 tonnes de café, toutes variétés confondues, au cours de l’année 2020. Des chiffres en deçà selon l’Office national de café et de cacao (ONCC) dus une conjonction de faits selon l’interprofession cacao-café, entre autres, le vieillissement et la faible productivité des vergers, le désintéressement des producteurs, la faible rentabilité…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *