Banques

CEMAC : la BEAC table sur un budget de 600 milliards de FCFA

Les activités sont restées dynamiques au sein de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) en dépit des incertitudes entourant l’environnement économique international et la persistance des pressions inflationnistes qui continuent de peser sur les perspectives macroéconomiques de la Communauté Economique et Monétaire de l‘Afrique Centrale (CEMAC). Réuni le 20 juillet 2023 à Douala au cours de sa première session annuelle, le conseil d’administration de la BEAC a exhorté les Etats membres à poursuivre « les efforts visant à préserver la stabilité monétaire de la Zone grâce à l’accompagnement de la politique monétaire par des politiques budgétaires et structurelles appropriées ».

Sur la base du rapport du collège des censeurs, le conseil d’administration a adopté le budget révisé de la Banque pour l’exercice 2023 arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 597 milliards de FCFA, (1 milliard de dollars) soit un excédent prévisionnel de 280 milliards FCFA (475 millions de dollars). Des perspectives encourageantes qui découlent de la reprise post-Covid ainsi que de la politique de réformes pour faire face à l’environnement international. Dans ce sillage, les dirigeants ont pris acte des performances réalisées dans l’exécution du Plan Stratégique de la Banque (PSB) 2017 – 2023 avant d’encourager le gouvernement de la BEAC à accélérer la mise en œuvre de ce plan avant décembre prochain.

Par ailleurs, compte tenu de ce contexte économique en relation avec le Fonds Monétaire International (FMI), le conseil d’administration a insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les prérequis nécessaires à la validation des revues restantes et à la conclusion des accords financiers avec l’ensemble des pays de la sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *