Entreprise et Marché

Boissons du Cameroun : Visite du vice-président du Groupe Castel

Le Groupe Castel, propriétaire de la Société Anonyme des Boissons du Cameroun (SABC) va intensifier ses investissements dans ce pays. C’est le principal message que l’on retient de la visite au Cameroun de Michel Palu, vice-président du Groupe Castel et Président du Conseil d’Administration de la SABC. Lors de sa rencontre le 05 décembre 2023 avec le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, l’investisseur français a souligné que dans le contexte actuel d’incertitude économique mondiale, le groupe a besoin de garanties quant à la stabilité des réglementations fiscales pour accroître les investissements au Cameroun.

Avec les assurances du gouvernement, la nouvelle vision des investissements incarnée par les Boissons du Cameroun devrait permettre de créer de la valeur ajoutée consolidant ainsi sa position de premier contributeur au budget de l’Etat avec plus de 300 milliards de FCFA d’impôts et taxes payés en moyenne par an.

Depuis 2023, le Directeur général, a annoncé l’augmentation de la capacité de production de 25%, puis de 50% en 2024, afin de « nous assurer que la SABC ne manquera pas des emballages nécessaires à son expansion », a précisé le Directeur Général, Stéphane Descazeaud. Avec plus 100 000 emplois indirects, un volume de production de 8,2 millions d’hectolitres de bière, boissons gazeuses et alcools-mix, la SABC compte 9 usines de bière et boissons gazeuses, 23 chaînes d’embouteillage, 6 salles à brasser.

« A terme, nous allons augmenter de plus de 20% notre capacité d’embouteillage verre, ce qui contribuera à réduire notre impact environnemental en droite ligne avec l’esprit de nos valeurs. Qu’il s’agisse de bières blondes et brunes, ou de bières dites « stout », avec l’acquisition de Guinness Cameroun SA, notre objectif final est d’améliorer la disponibilité de nos produits, dans toutes les régions du Cameroun, sans compromis pour la qualité, en conservant un prix compétitif, afin de satisfaire au mieux les attentes de nos consommateurs, qui sont encore trop souvent confrontés à des problèmes d’indisponibilités de produits », a rassuré le Directeur général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *