Entreprise et Marché

Agriculture : Boissons du Cameroun offre des équipements pour la transformation agricole

Les Boissons du Cameroun et le Fonds Pierre Castel œuvrent pour l’amélioration de la production agricole et un meilleur accompagnement des masses rurales. Dans cette optique, le Réseau des associations féminines de l’arrondissement de Mouanko (Rafamo), dans le département de la Sanaga-maritime a reçu un don en équipements d’une valeur de 5 millions FCFA destinés à la transformation de tubercules de manioc. Une initiative qui vise l’amélioration de la capacité de production des femmes rurales afin de de développer leurs activités non seulement pour renforcer les activités génératrices de revenus, mais également pour améliorer la productivité et participer ainsi à la sécurité alimentaire.

Sur les raisons de cet appui, le Directeur général de Boissons du Cameroun de Stéphane Descazeaud, a précisé qu’« en offrant ce jour au Rafamo, d’un don en équipement de transformation de tubercules de manioc, nous assumons notre leadership. Et c’est finalement ce qui distingue notre entreprise qui est régulièrement citée comme première entreprise citoyenne au Cameroun. Depuis plus de 70 ans, nous avons patiemment construit notre stratégie d’entreprise autour d’une ferme volonté de contribuer avec notre écosystème au développement socio-économique du Cameroun avec le souhait permanent de procurer du bonheur aux différentes communautés qui composent ce beau pays ».

Autrement dit, il s’agit pour les Boissons du Cameroun, d’« assumer notre engagement sociétal dans le domaine de l’entrepreneuriat et du mécénat, partager la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise avec le public, apporter de l’espoir et procurer du bonheur ».

Compte tenu de la portée de cet appui qui vient à la suite d’un précédent don ayant permis l’acquisition du matériel agricole notamment les houes, les machettes, les porte-tout, les pulvérisateurs, les brouettes, le Rafamo ne pouvait rester insensible. Pour sa présidente, Patience Koumba, « le Fonds Pierre Castel n’a pas dérogé à ses missions car pour la seconde fois, il est venu ici à Mouanko à la rencontre des femmes à travers leur réseau Rafamo pour manifester leurs soutiens inconditionnels et leurs encouragements. Le Rafamo ne ménagera aucun effort de faire bon usage de ces différents précieux appuis pour l’épanouissement de la femme rurale de Mouanko ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *