Banques

Nord-Ouest et Sud-Ouest : 21 milliards de FCFA de la BID pour la reconstruction

La paix n’est pas totalement revenue dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest en butte à des violences sécessionnistes depuis 2016, mais l’Etat anticipe déjà pour la reconstruction de cette partie du pays sinistrée. Dans cette perspective, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute au procédé le 18 décembre 2023, au lancement du projet de soutien de la Banque islamique de Développement (BID).

D’un montant de 21 milliards de FCFA, cette aide va s’étaler sur une période de trois ans s’inscrit dans le cadre de l’implémentation du Plan présidentiel de reconstruction et de développement (PPRD-NW/SW) mis sur pied en avril 2020. C’est donc une bouffée d’oxygène pour la reconstruction desdites régions qui font les frais des violences, des assassinats, des prises d’otages, des destructions de biens perpétrés par des bandes armées.

Sur une enveloppe globale de 23,72 milliards de FCFA, en plus de BID, l’enveloppe du gouvernement camerounais s’élève à 1,98 milliard de FCFA, tandis que le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) va contribuer à hauteur de 590 millions de FCFA.

Le projet qui devrait impacter près de 2 millions de personnes de personnes touche principalement 47 communes dont 24 dans le Nord-Ouest et 23 dans le Sud-Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *