Banques

Financement : 49 milliards de FCFA de BAD pour le secteur de l’électricité 

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un financement de 48,7 milliards de FCFA pour l’implémentation la première phase du Programme d’appui au redressement du secteur de l’électricité (PARSEC).  Ledit programme vise l’accroissement de l’offre énergétique en vue de favoriser une croissance économique forte, durable et inclusive met également un accent sur l’amélioration de la gouvernance du secteur de l’électricité.

« Le programme appuiera l’Etat camerounais à réaliser les réformes nécessaires du secteur énergétique en 2024 et 2025 afin de permettre au pays de produire à terme, de l’énergie électrique en quantité abondante pour couvrir la totalité de ses besoins nationaux de 5000 Mégawatts et réaliser suffisamment de réserve pour devenir un pays exportateur d’énergie vers ses voisins, notamment le Tchad », précise l’institution bancaire continentale.

Autrement dit, non seulement ce programme vise une production électrique pour couvrir la demande nationale, sa mise en œuvre devrait également déboucher sur l’exportation de l’énergie électrique. D’après des informations, en dehors du Tchad où l’interconnexion existe déjà et où d’autres projets sont projetés, le Cameroun dispose d’atouts nécessaires dans ce domaine à même d’alimenter les autres pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), ainsi que le Nigeria voisin.  

En outre, en plus du renforcer les capacités des ressources humaines pour mieux répondre aux exigences de développement dans le secteur énergétique, ce programme a également pour objectif de faciliter des réponses aux besoins technologiques, financiers, climatiques et environnementaux.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *