Banques

BGFIBank s’associe avec la MUFID pour financer les activités agropastorales

BGFIBank-Cameroun poursuit la stratégie de maillage à travers la diversification de ses financements. La filiale du groupe bancaire gabonais très active dans le financement des projets structurants ainsi que le volet corporate dédié au financement des entreprises, a franchi un palier supplémentaire en ajoutant dans son arc, l’accompagnement des activités agropastorales.

Pour mieux toucher cette catégorie de producteurs, BGFIBank s’est associée à l’Union des Mutuelles financières de développement (MUFID) en vue de « financer des projets agro-pastoraux pour que les populations rurales puissent bénéficier de services bancaires de proximité » selon le directeur général de BGFIBank Cameroun, Abakal Mahamat. Autrement dit, cet accord permettra à la banque d’accéder au réseau de clients de la Mufid Union, l’un des plus grands réseaux de microfinances de première catégorie avec 121 points répartis dans les 10 régions et regroupant environ 300 000 membres.

Un joint-venture dont on attend des retombées positives pour consolider l’activité affirme-t-on au sein de la MUFID, car « nous allons nous servir de leur réseau et leurs clients seront par ricochet adossés à nos cartes et à nos moyens de paiement. Tous les dépôts de leurs clients seront dans nos livres ». Avec cet accord, BGFIBank Cameroun affiche son ambition de développer la banque de détails en étendant sa présence à travers le pays, où elle s’appuiera désormais au réseau de clients de la Mufid Union.

Avec 23 agences disséminées dans le pays ainsi que des cash points utiles pour sa banque de détails, BGFIBank projette « d’être parmi les deux premières banques du pays, pas seulement en termes de total de bilan, mais surtout en termes d’accompagnement des financements structurants tant privés que publics ». Le premier groupe bancaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un total de bilan de plus de 5000 milliards de FCFA est en plein dans la réalisation de son projet d’entreprise 2025. Il s’agit notamment d’assurer le développement du groupe, renforcer la gouvernance, maitriser les risques, garantir les ressources, transformer le capital humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *