Culture et Société

Distinction : Achille Mbembe, mondialement couronné

Le 14 Mars 2024 restera un jour mémorable pour l’historien et écrivain Camerounais Achille Mbembe, déclaré lauréat du prix Holberg pour les arts et les lettres, les sciences humaines, le droit et la théologie. Un prix équivaut du Nobel de la littérature que recevra le 6 juin prochain à Bergen en Norvège, l’éminent homme des lettres, actuellement Professeur à l’Institut de recherche sociale et économique de l’université de Witwatersrand, à Johannesburg en Afrique du Sud. On comprend pourquoi nombre d’observateurs le présente comme « le premier prix Nobel Camerounais ».

Institué par le Parlement norvégien en 2003, le prix international d’un montant de 550 000 euros (environ 412 650 000 FCFA) est remis annuellement à un chercheur dans les disciplines suscitées. Le lauréat doit avoir influé de façon décisive les recherches internationales. Ses multiples travaux sur les études postcoloniales et en théorie politique ont permis à ce savant d’avoir la faveur de pronostic d’un jury réputé pour sa rigueur.

Reconnu mondialement pour son esprit critique envers des dictatures et dont il est sans aucun doute l’une des spécialistes littéraires les plus en vue de la postcolonie, l’afropolitanisme, la nécropolitique…qui sont ses thèmes de prédilections, Achille Mbembe a travaillé sur les rapports entre la décolonisation et les questions du racisme, de la pandémie, de la crise climatique et de l’intelligence artificielle. Le penseur humaniste décrit comment l’idée de « négritude » est devenue un instrument du capitalisme et prône une égalité inconditionnelle de tous les individus.

Le jury a salué « ses recherches pionnières dans les domaines de l’histoire africaine, des études postcoloniales, des sciences humaines et sociales sur quatre décennies »   en relevant « sa capacité à faire le pont entre la pensée existante  sur  le colonialisme et la décolonisation et des questions urgentes sur  des  sujets  tels  que  les  régimes  migratoires  contemporains,  la citoyenneté   mondiale,  la   restitution  et la  réparation,  la  technologie, le changement climatique et l’avenir planétaire. Membre de l’Académie américaine des Arts et des Sciences et de l’académie des sciences d’Afrique du Sud ,  Achille Mbembe est lauréats de plusieurs autres distinctions scientifiques, parmi lesquelles on peut citer :

Prix frère et sœur Scholl (2015)

Prix Ernst-Bloch (2018)

Prix Gerda-Henkel  (2018)

Prix Albertus-Magnus (2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *