Culture et Société

Sanaga-Maritime: La Fondation Main Tendue offre des dons

Il s’agit de la rétrocession d’un forage et de la remise des denrées alimentaires à la communauté musulmane en cette période de ramadan.

Tradition respectée pour la Fondation Main Tendue qui a procédé le 29 mars 2024 à la remise de dons à la communauté musulmane d’Edéa. Une cérémonie assez courue marquée par la présence du Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, promoteur et président d’honneur de la Fondation Main Tendue, du préfet de la Sanaga-Maritime Jean Yvan Abondo, ainsi que des autorités politiques, administratives et traditionnelles.

Des interventions du président du comité d’organisation que du représentant des bénéficiaires, l’on retiendra surtout leur gratitude d’autant que « cette cérémonie de remise de dons est désormais une tradition ». On comprendra pourquoi dans son mot de circonstance, la présidente exécutive de la Fondation Main Tendue, Madame Lydienne Ngallè Bibéhè, a notamment insisté sur les valeurs de solidarité et de partage sans oublier la promotion du vivre-ensemble qui constitue l’un des objectifs de cette association humanitaire.

Parlant du Ministre des Transports, « celui que vous avez consacré solennellement ici comme grand notable de la communauté musulmane de la Sanaga-Maritime, a reçu avec votre bénédiction d’autres distinctions ailleurs…Il a été élevé au rang de Chétima du lamidat de Garoua et tant que tel, il est désormais comme l’un de ses représentants personnels sut toute l’étendue du triangle national…Le lamido de Maroua l’a consacré Akimi faisant de lui l’un de ses représentants personnels à l’intérieur comme à l’extérieur du pays », a-t-elle déclaré en substance. D’ailleurs, précisera-telle, des dispositions ont été prises pour la remise de dons également à la communauté musulmane de Garoua et de Maroua, où le Ministre Ngallè Bibéhè est désormais l’un des porte-étendards.

Le deuxième acte de la remise de dons s’est déroulé au village Batombé dans le 1er arrondissement de la ville d’Edéa, où la Fondation Main Tendue a procédé à la rétrocession d’un forage moderne. Alimenté à l’énergie solaire, ce forage permet de ravitailler des habitants de cette zone qui ont du mal à accéder à l’eau potable en dépit du fait que « des installations de Camwater se trouvent dans leur village », a indiqué la présidente de la Fondation Main Tendue.

D’où l’interpellation aux autorités administratives de suivre particulièrement ce dossier. Après la coupure du ruban, l’assistante a pu s’abreuver à cette eau dont toutes les mesures d’hygiène d’après des services compétents ont attesté de sa potabilité.  Ce forage est en réalité la troisième offert aux riverains, d’où l’appel d’en faire bon usage pour le bien de toute la communauté.

La Fondation Main Tendue organise régulièrement des remises de dons dans le département de la Sanaga-Maritime et ailleurs, au profit de la communauté musulmane à chaque période du ramadan, mais aussi aux détenus de la prison d’Edéa, sans oublier l’excellence scolaire organisée chaque rentrée scolaire pour primer les meilleurs élèves de tout le département. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *