Entreprise et Marché

Nominations au sein des Lions indomptables : Le Ministère des Sports et la FECAFOOT à couteaux tirés

Le 2 avril 2024, le Ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP) Narcisse Mouelle Kombi agissant sur « hautes instructions de la présidence de la République », a dévoilé la liste du nouveau staff d’encadrement technique, administratif et médical des Lions Indomptables. A sa tête, Marc Brys, un entraîneur belge âgé de 62 ans qui remplace le manager général, Rigobert Song dont le contrat de deux ans arrivé à la fin le 28 février dernier n’a pas été renouvelé.

Le technicien belge a pour « assistants » Joachim Mununga et  Giannis Xilouris avec deux adjoints camerounais : François Omam Biyick et Ashu Cyprien Besong. Alioum Boukar est l’entraîneur adjoint des gardiens de but, tandis que Dany Nounkeu est le nouveau Team manager, Germain Noël Essengue est le Team press alors que le Dr William Ngatchou en est le médecin.  La coordination des sélections revient à Benjamin Banlock.

Juste après la publication de ces nominations, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) par l’entremise de son président Samuel Eto’o Fils a vivement réagi, rejetant en bloc, la décision du MINSEP. Ci-dessous, l’intégralité de le lettre de la FECAFOOT.

«Monsieur le Ministre,

La Fédération camerounaise de football a pris connaissance ce 2 avril 2024 du recrutement d’un sélectionneur et des responsables chargés dé l’encadrement technique, administratif et médical de l’équipe nationale senior de football masculin. Il ne fait aucun doute que l’examen technique des candidatures au poste de sélectionneur soit une compétence dévolue à la Fédération nationale selon les termes du décret N°2014/384 du, 26 juillet 2014, portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football. Plus précisément, en son article 3 (1), cet acte réglementaire Signé du Président Paul Biya, confie à la Fecafoot la gestion administrative, sportive et technique des sélections nationales de football. Notre instance est donc compétente pour recevoir, évaluer et proposer à la tutelle gouvernementale les candidats aux postes à pourvoir concernés.

En dépit de nos propositions diligentes et au bout d’une vaine attente, il nous a été instruit de contractualiser un nouveau sélectionneur, ses adjoints, des personnels médicaux et administratifs, à l’instar du Coordonnateur général des sélections nationales de football, dont le recrutement est, du reste, une compétence exclusive de la Fecafoot selon l’article 4 du décret ci-dessus cité. N’ayant été associés ni de près ni de loin au processus de présélection des candidatures aux postes à pourvoir, nous référant aux dispositions du décret précédemment mentionné et au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs Fifa, la Fédération camerounaise de football ne s’est pas joint au processus de recrutement des personnels nommés au sein de l’encadrement technique administratif et médical de nos sélections nationales. La fédération nationale ne saurait reconnaitre ces nominations effectuées en-dehors de tout cadre légal et réglementaire. Dans l’absolu la Fecafoot ne saurait être partie prenante de cet acte dénué de tout fondement légal et ne saurait transiger avec les règlements supra nationaux et encore moins, avec les dispositions légales et réglementaires en vigueur dans notre Pays.

Monsieur le Ministre, qu’il vous plaise de prendre de de nos remarques, tout en restant disponible pour une collaboration dans le respect des textes en vigueur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *