Culture et Société

Diocèse d’Edéa : La paroisse Saint Joseph de Bisseng fête ses 75 ans

Les 17 et 18 mai 2024 resteront gravés pour des habitants de l’arrondissement de Ndom en général, et pour les fidèles de la paroisse Saint Joseph de Bisseng en particulier, à l’occasion de la célébration des noces d’albâtre de cette église-paroissiale.

Créée le 10 novembre 1947, la paroisse Saint Joseph pour diverses raisons, a dû repousser de quelques mois cette célébration. Un report qui s’explique amplement, au regard du succès qui a entouré cet anniversaire.

Pour donner un cachet particulier à l’évènement, l’Ordinaire des lieux, Mgr Jean-Bosco Ntep, évêque d’Edéa, a fait le déplacement de Bisseng, occasion pour lui de communier avec toute la communauté paroissiale. Une action de grâce qui a mobilisé non seulement des fidèles catholiques de la paroisse Saint Joseph de Bisseng représentés par les secteurs Ngog Babem, Ndog Mben, Ndog Mongo et Bisseng-Centre (Ndog Gwek), mais également des fidèles des paroisses Maria Assumpta Est de Ndom et Jean Paul d’Omeng, nées de la division de la paroisse Saint Joseph de Bisseng qui couvrait alors la région Babimbi III.

Dans une homélie dense agrémentée d’anecdotes et d’exemples concrets, Mgr Jean Bosco Ntep s’est félicité de la célébration desdites noces d’anniversaire, d’autant que 75 ans d’évangélisation constituent un parcours respectable. « Je rends grâce à Dieu qui nous permet d’être ensemble aujourd’hui. Je vous exhorte à continuer d’exprimer votre foi, à bâtir un cadre de développement de votre paroisse : développement spirituel, économique et culturel, surtout que Bisseng reste toujours une paroisse de référence », a-t-il souligné.

Compte tenu des fléaux auxquels les hommes font face, l’évêque a insisté sur la nécessité pour chacun de vivifier sa foi non sans oublier qu’il appartient à une communauté, parce que « la foi est personnelle, mais pas individuelle ». Autrement dit, « il ne faut pas se comparer aux autres. Les prêtres font tous les mêmes séminaires, mais les talents ne sont pas les mêmes ; le Christ demande à chacun de nous, suis-moi », a exhorté Mgr Jean Bosco Ntep.

Au cours de cette messe animée par la fédération de la chorale paroissiale en langue Bassa, le peuple de Dieu a communié avec son Créateur laissant transparaître un signe d’espoir pour l’avenir de cette paroisse. Faut-il le préciser, la célébration des 75 ans de la paroisse Saint Joseph de Bisseng a donné de la couleur sur les lieux. Outre la rénovation de la chapelle paroissiale dédicacée il y a quatre décennies, le presbytère, l’école Saint Joseph et le dispensaire ont été mis vitrine, sans oublier la construction d’un forage ainsi que l’extension de l’éclairage public.

Par ailleurs, plusieurs activités sportives et culturelles ont meublé les festivités, entre autres, l’organisation d’un mini marathon, les danses traditionnelles (Nkuk, Mahongo, Massopos…), un match de football, la bénédiction des tombes suite à une hécatombe ayant fait l’année dernière une dizaine de morts issues d’une même famille dans un accident de circulation à Edéa sur l’axe Douala-Yaoundé, un concert géant où la chorale paroissiale a exécuté avec maestria un énorme répertoire du Tubul Djob Tjembi (chantez en l’honneur de Dieu), sans oublier la remise de dons.

De quoi espérer que le message d’amour et d’unité délivré par l’évêque a été entendu et qu’il sera surtout mis en pratique, pour plus de communion fraternelle lors des prochaines célébrations dans cette église particulière.  

Ils ont dit

Mgr Jean-Bosco Ntep, Evêque du Diocèse d’Edéa

« Il nous revient de répondre si en 75 ans l’amour du prochain a évolué ou a régressé »

« Ils ne sont pas nombreux ceux qui étaient ici lors de la création de cette paroisse. Nous rendons hommages à ces pionniers de l’évangélisation. Le Bisseng d’avant n’est pas le Bisseng d’aujourd’hui. Les défis sont immenses, il faut les relever. Cette célébration pour remercier le Seigneur et rendre hommage à Saint Joseph est une interpellation. Regardons nos vies, laissons celles des autres. Nous fêtons 75 ans ; il ne faut pas s’arrêter ; nous devons plutôt continuer notre chemin en apportant une réponse claire à cette préoccupation. En 75 ans, cet amour pour autrui a-t-il évolué ou a-t-il régressé ? Nous sommes apôtres parce que nous sommes envoyés auprès des autres. Nous allons fêter le 20 mai, la fête de l’Unité. Quelle unité ? Quel amour ? Au-delà des discours, nos actes doivent parler pour nous. On n’est pas croyant tout seul sans les autres. Soyez unis, vous ferez les grandes réalisations. A l’image de Saint Joseph, je vous exhorte à vivre votre foi. Que le Saint-Esprit vous aide à atteindre cet objectif ».

Wenceslas Ndimba, Président du Comité d’organisation

« Nous sommes remplis d’allégresse pour tant de merveilles »

« La Paroisse Saint Joseph de Bisseng est en fête. Les fils et filles de cette paroisse sont dans l’action de grâce, dans l’allégresse et dans la célébration des merveilles accomplies par le Dieu créateur, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et Jacob pour notre contrée, pour nos familles et nos villages. De fait en l’an 1947, alors que plus d’une décennie avant, les prêtres venant tantôt de Somo dans l’actuel Diocèse de Bafia, tantôt de la paroisse Sainte Thérèse de Samba animaient déjà l’activité évangélisatrice dans ce poste dynamique constitué d’une population très enthousiasmée, il a plu à Monseigneur Bonneau, alors Vicaire Apostolique du Diocèse de Douala, de créer au cœur de la forêt Babimbi, la Paroisse Saint Joseph de Bisseng. Mgr Nicolas Ntamag fut envoyé comme curé fondateur de la nouvelle Paroisse. Ce fut alors le début d’une belle et exaltante aventure entre les fils et filles des 04 points cardinaux de la paroisse Nu Mpubi Yosef de Bisseng avec Dieu.

Nos remerciements vont à l’endroit de tous ceux qui se sont mobilisés et dont le dynamisme nous a permis de commémorer avec faste et solennité, le 75è anniversaire de la création de notre paroisse ».

Achille Nestor Bassahag, Président du Conseil pastoral

« Œuvrons tous pour une communauté paroissiale source intarissable de joie »

« La célébration des 75 ans de l’implantation de la Paroisse Saint Joseph de Bisseng est un parcours de foi en présence du Dieu vivant. Nous disons merci au curé pour son implication, les groupes liturgiques, la chorale qui a offert un spectacle d’un grand calibre en osmose avec toute la communauté paroissiale. Merci au Père évêque pour sa disponibilité et son encadrement car chaque fois que nous l’avons sollicité, il a toujours démontré qu’il aime la paroisse de Bisseng.   La célébration des 75 ans de notre paroisse doit exprimer pour toute la chrétienté paroissiale la traversée vers une nouvelle étape qui consiste à chercher Dieu tous les jours par des actions charitables, solidaire les uns les autres. C’est une invitation à se projeter pour une paroisse famille de Dieu, une communauté source intarissable de joie. Nous rendons hommages aux curés et vicaires paroissiaux qui se sont succédés, aux donateurs propriétaires terriens pour leur générosité, aux autorités traditionnelles pour leur hospitalité et à toute la communauté paroissiale dont la disponibilité, et l’engagement permettent d’annoncer l’évangile jusqu’aux confins de nos villages ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *