Entreprise et Marché

TotalEnergies : Place à la 4è édition du Challenge Startupper

Après les trois premières éditions, le Challenge Startupper est de retour cette année 2024 pour une quatrième édition, qui coïncide avec la célébration des 100 ans d’existence de la compagnie multi-énergies intégrée mondiale TotalEnergies. Avec la commémoration du centenaire, le Challenge Startupper revêt cette année une particularité car il entend récompenser 100 lauréats à travers les 32 pays du continent africain. Lancé en 2015, cet événement a pour objectif de « contribuer au développement du tissu économique local, renforcer notre ancrage local, montrer l’engagement de la compagnie vis-à-vis de l’entrepreneuriat local, encourager les jeunes entreprises à intégrer les dimensions du développement durable, promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation », renseigne TotalEnergies Marketing Cameroun.

Autrement dit, « ce concours intègre les valeurs qui nous sont chères ; à savoir l’engagement, l’esprit pionnier. Il permet également de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes, l’excellence, la créativité et l’innovation. Nous recherchons des porteurs de projets de création d’entreprise et les propriétaires de startups de moins de trois ans ayant un impact positif sur leur communauté et / ou la planète », a précisé Patrocle Petridis, le Directeur général de TotalEnergies Marketing Cameroun.

Le challenge est ouvert aux entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans (nés entre le 1er mai 1988 et le 30 avril 2006) résidant dans leur pays d’origine. Ils devront posséder une entreprise (dûment enregistré à partir du 30 avril 2020) avec moins de trois années d’existence ou être porteur d’un projet de création d’entreprise. « Le but de ce concours est de découvrir les jeunes de demain. Nous sommes très fiers car c’est l’édition des cent ans de notre compagnie. Il permettra de sélectionner d’abord quinze projets qui s’articulent autour d’innovation qui peuvent aider la société en termes de développement durable, de soutenabilité, d’égalité homme femme. Et enfin, d’avoir un projet qui peut être réalisable, et qui a une certaine faisabilité dans le temps. De ces 15 projets, nous sélectionnerons 03 lauréats qui auront des prix et qui pourront lancer leur projet et obtenir un coaching spécifique pour pouvoir développer leur startup, idées et se donner tous les moyens de leurs ambitions », a-t-il indiqué.

L’innovation de cette année 2024 est l’introduction d’un pitch pour les candidats présélectionnés qui passeront par une phase de présentation de leur projet en présentiel devant un jury. Pendant cette phase, « on aide ces jeunes à retravailler leur leadership, personal branding, la confiance et la connaissance de soi et aussi à revoir leur projet : tout ce qui est business plan et le pitch qui est la finalité, » détaille Roland Kwemain, Coach et formateur en leadership, par ailleurs fondateur de Go Ahead Africa.

Quatre gagnants pourront potentiellement émerger du Cameroun en tant que lauréats de cette édition. Ce sera le cas si l’un des trois lauréats camerounais remporte également le « prix spécial panafricain ». Au total, quatre candidats africains peuvent prétendre au « prix panafricain » dans la catégorie « Énergies Propres et Abordables ». Les deux autres catégories sont « Meilleur Entrepreneur » et « Économie Circulaire ». Les lauréats seront annoncés en décembre 2024. Comme récompenses, ils recevront des prix en espèces, bénéficieront d’un mentorat personnalisé et d’une campagne médiatique.

Vainqueur de la 3ème édition en 2022, Aloys Koum Nkongo n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance à l’endroit de TotalEnergies Marketing Cameroun. « On a vécu une expérience extraordinaire dans la mesure où TotalEnergies Marketing Cameroun a mis à disposition des moyens et ressources pour nous donner des valeurs ; à travers notamment des séances de coaching qui nous ont permis de faire des rencontres. En tant que lauréat, nous avons reçu tous ces lots qui étaient prévu pour nous : dotation financière, accompagnement d’un incubateur, campagnes médiatiques avec des panneaux d’affichage dans la ville et sur les réseaux sociaux. Nous avons également gagné en termes de notoriété et d’assurance, » se réjouit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *