Communiqué de presse

Terminal à conteneurs du Port de Douala: La justice française conforte le leadership du PAD

Le Port Autonome de Douala (PAD) à travers un communiqué chef de division de la communication et des relations publiques, Raoul Simplice Minlo, revient sur la décision de la justice française confortant le PAD dans la gestion, l’exploitation et la maintenance du terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué.   

Le Directeur général du Port Autonome de Douala informe l’opinion nationale et internationale que par arrêt en date du 19 juin 2024, la Première Chambre Civile de la Cour de Cassation française a rejeté le pourvoi en cassation formé par la Société Douala International Terminal (DIT) à l’encontre de l’arrêt de la Cour d’Appel de Paris en date du 10 janvier 2023.

Cet arrêt vient annuler, pour composition irrégulière du Tribunal arbitral, la sentence arbitrale rendue le 10 novembre 2020 sous l’égide de la Chambre de Commerce Internationale (CCI) de Paris, qui a condamné le PAD à la somme de 58,6 millions d’euros en réparation du « préjudice » résultante de la prétendue perte de chance dans l’appel d’offre relatif au renouvellement de la convention de concession du terminal à Conteneurs du Port de Douala-Bonaberi à compter du 1er janvier 2020.

Cette décision est en droite ligne avec la vision éclairée du CHEF DE L’ETAT du Cameroun, Son Excellence, Paul Biya, qui a instruit la démarche du Port Autonome de Douala dans cette affaire. Résolument engagé dans la transformation structurelle et économique du Port de Douala-Bonaberi, il n’a eu de cesse d’apporter tout son soutien à la réalisation de cette promesse électorale faite à Douala, le 6 octobre 2011.

Le Port Autonome de Douala se réjouit et se félicite de cette décision qui vient mettre un terme aux spéculations de toutes natures sur le fonctionnement de son terminal à conteneurs et qui lui permet de poursuivre résolument le recouvrement de sa quote-part des pénalités de stationnement retenues à tort par DIT S.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *