Economie et Finance

Forum des investisseurs : Le Cameroun, une destination attractive  

Des bailleurs de fonds, des investisseurs, des milieux d’affaires et des administrations dans divers secteurs de production se retrouveront les 26 et 27 juillet 2024 à Yaoundé dans le cadre d’un forum d’affaires. Dénommé « Investir dans le Nouveau Cameroun : Terre d’Attractivité », le forum ICDT Invest Days Yaoundé, est conjointement organisé par le Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC) et l’Agence de Promotion des Investissements du Cameroun (API) ou (IPA) en anglais.

A en croire les organisateurs, cet  événement a principalement pour objectifs de promouvoir le Cameroun en tant que destination d’investissement et présenter les principales opportunités d’investissement aux investisseurs des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) ; encourager le développement de partenariats économiques et commerciaux entre les pays membres de l’OCI ; promouvoir le Co-investissement entre les champions des économies islamiques pour une meilleure valeur ajoutée et intégrations régionales ; mettre en évidence la coopération et la synergie entre les pays membres de l’OCI pour attirer des investissements complémentaires dans les chaînes de valeur continentales.

Le forum d’affaires, ICDT Invest Days, qui se déroule sur deux jours, sera organisé en trois parties distinctes. Outre la cérémonie d’ouverture et panels notamment les discours, pitching et vidéo d’entreprise sur l’investissement au Cameroun, sont prévues les tables-rondes, les les rencontres B2B & B2G entre les acteurs offrant une vue d’ensemble des opportunités d’investissement, puis les visites de sites, d’entreprises et de projets locaux. Les résultats attendus sont la promotion des opportunités d’investissement au Cameroun en réaffirmant que le pays est une destination d’investissement idéale pour les pays de l’OCI ; la sécurisation des intentions d’investissement sur les projets publics et privés structurants et la promotion des investissements et la coopération dans les chaînes de valeur intra-OCI.

Le Cameroun, un pays stratégique  

Le contexte et les contours de l’organisation de ce forum d’affaires partent du fait que le Cameroun occupe une position stratégique en tant que carrefour géographique, porte d’entrée vers l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest. Grâce à son adhésion officielle à divers accords commerciaux et à des organisations telles que l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA), la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), le pays s’ouvre à un vaste marché de plus de 300 millions de consommateurs, ce qui en fait une destination irrésistible pour l’investissement.

Par ailleurs, la vision du Cameroun de se transformer en un pays développé d’ici 2035 n’est pas un simple rêve, mais bien un plan bien structuré. La stratégie nationale de développement (SND30), introduite en 2020, témoigne de cette volonté. Le coût des plans prioritaires de la SND 30 est estimé à 37 500 milliards de FCFA, le programme d’impulsion initiale nécessitant à lui seul 6 116,20 milliards de FCFA sur 5 ans. Le gouvernement prévoit de contribuer à hauteur de 7,7 % du budget total du programme, le reste des ressources devant provenir du secteur privé national et international par le biais de divers moyens tels que les mécanismes d’autofinancement, les contributions des actionnaires et les prêts des banques publiques et privées. Le financement privé est la clé de voûte de la mise en œuvre de la SND30, le secteur privé national et étranger devant investir plus de 60 % des fonds nécessaires.

Après les éditions de Dakar, Nouakchott et Banjul, Yaoundé est le quatrième lieu de ce cycle d’événements d’affaires, prévu les 26 et 27 juillet 2024 en marge de la 50ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’OCI. Cette rencontre de haut niveau permettra de mettre en lumière les nouvelles opportunités d’investissement au Cameroun et de renforcer les relations économiques entre ce pays et les 56 autres pays membres de l’OCI. Il convient de mentionner que divers acteurs économiques y participeront, tels que les acteurs de l’investissement public et privé, les agences de promotion de l’investissement, les associations patronales, les associations professionnelles, les banquiers et les assureurs. Cet événement phare devrait permettre de renforcer considérablement les relations économiques entre le Cameroun et les autres pays membres de l’OCI. « En réunissant des acteurs stratégiques de l’investissement issus de divers marchés et domaines, l’événement devrait ouvrir la voie à de nouvelles collaborations commerciales et opportunités d’investissement, inspirant la croissance économique et le développement », rassurent les organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *