Economie et Finance

ZLECAF : Le Cameroun exporte 100 tonnes de lingots d’aluminium vers l’Algérie

La première exportation du Cameroun dans le cadre de l’implémentation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) s’est déroulée le 5 juillet 2024 à partir du port de Douala est constituée d’une cargaison de 100 tonnes de lingots d’aluminium de la société Aluminium du Cameroun (ALUCAM) destinée à la société algérienne SARL ALFILECT, bénéficie du tarif douanier préférentiel après la mise en œuvre effective le 1er janvier 2021 de la ZLECAF entre les 54 Etats africains signataires.

Trois années après l’entrée en vigueur de ce traité, les choses n’ont pas beaucoup bougé au Cameroun, avec seulement jusque-là, une seule importation réalisée avant cette première exportation. D’après des sources, ces exportations effectuées à partir de la Régie du Terminal à Conteneurs (RTC) du Port Autonome de Douala sont l’aboutissement de négociations menées par le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) qui abrite le sous-comité ad-hoc local chargé du suivi et de la mise en activité du commerce du marché unifié africain.

« La cérémonie de ce jour qui se rapporte à la première exportation, en mode conteneur, des marchandises camerounaises vers l’Algérie sous ce nouveau prisme et qui met en relation la compagnie camerounaise d’Aluminium (ALUCAM) et la société algérienne ALFILECT pour une cargaison de 100 tonnes de lingots d’aluminium, s’inscrit dans la logique salutaire pour nos économies et vient, pour ainsi dire, sceller l’excellence des relations anciennes entre hauts dirigeants de nos deux pays et leur volonté réaffirmée, de renforcer les échanges commerciaux et la coopération économique entre le Cameroun et l’Algérie », a souligné le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

La ZLECAF a pour objectif de booster le commerce intra-africain dont le volume des échanges n’est que de 17%, avec des disparités criardes à l’instar de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) où le taux d’échanges intra-régional se situe à peine à 3%.

Précisions que les premières exportations symboliques de Thé et de safou séchés ont été réalisés en octobre 2022 à partir de l’Aéroport de Douala à destination d’Accra au Ghana, par les entreprises agroalimentaires Cameroon Tea Estate et Ndawara Tea Estate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *